Le yoga et la grossesse

Publié le Mis à jour le

Dans les premiers mois de leur grossesse, nombreuses sont les femmes qui ont du mal à gérer leur impuissance face aux transformations qui s’opèrent au plus profond de leur être. Ces bouleversements physiques, psychiques et émotionnels se traduisent souvent par un état de stress ou d’angoisse. Les femmes ont le sentiment de ne plus avoir aucun contrôle sur ce qui se passe en elles. Le yoga va les aider à faire face aux transformations de leur corps et à apaiser, voire mettre fin à certains maux. La pratique du yoga prénatal est un outil précieux qui permet à la femme enceinte de se mettre à l’écoute de son corps, de prendre contact avec ses besoins, et d’accueillir le plus sereinement possible toutes les transformations qu’elle vit au fil de sa maternité nouvelle. La maîtrise de la respiration, la relaxation et la méditation vont lui permettre d’avoir un regard plus objectif sur les émotions qui se bousculent ou s’affrontent à l’intérieur d’elle afin de retrouver un équilibre psychique et parvenir à gérer et accepter les différents sentiments avec sérénité. À travers les postures, le travail exploratoire du souffle et des sons, la future maman développe son plein potentiel et établit une relation intime avec son bébé. Au cours de la grossesse, le yoga va aider à construire une force musculaire et de la souplesse, développer l’équilibre et la coordination, augmenter la circulation et favoriser le calme et la détente.

014 016

Le bassin est l’articulation la plus importante dans la grossesse et l’accouchement;  par la pratique du yoga, il est tenu souple et mobile afin d’assurer plus d’aisance dans l’évolution de la grossesse et le déroulement de l’accouchement. Donc les risques sont moins élevés d’un nerf sciatique qui coince, de maux de dos chroniques et de travail prématuré ou de complication lors de l’accouchement.

Par un travail conscient et approfondi de la respiration ça va aider à développer la concentration, la maîtrise et la capacité de rester centrée au moment de l’accouchement. Dans les cours, l’accent est mis surtout sur l’expiration afin de développer l’habileté à laisser aller le souffle, la douleur, le bébé…lorsque le moment sera venu.

Pratiquez le yoga régulièrement durant la grossesse pour profiter plus intensément de cette période merveilleuse de votre vie et vous aider à augmenter votre énergie et à vous concentrer durant l’accouchement. Rappelez-vous que votre bien-être influe sur celui de votre bébé. Namasté.

Jacinthe Desrosiers de L’Univers de Yoga à St-Sauveur:  450-227-0497

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s